Vous êtes ici : Accueil Actualité

Dîner aux chandelles de la Saint-Valentin

Dîner aux chandelles de la Saint-Valentin

Le château de Quintin vous propose de venir y dîner aux chandelles le vendredi 14 février pour la Saint-Valentin.

A cette occasion, nous vous proposons une soirée d'exception : un dîner des plus romantiques, à la lueur des chandelles et en musique. Cette année la harpe est à l'honneur... La soirée se déroulera dans l'ambiance musicale créée par la harpiste Rozenn Peron.

PROGRAMME DE LA SOIREE :

  • De 19h45 à 20h15 : apéritif musical
  • A partir de 20h15 : dîner à la lueur des chandelles

Formule unique à 39 € (boisson comprise)

Informations et réservations : Caroline de Bagneux 06.11.70.96.64 ou Florence de Bagneux 06.11.55.71.08 ou envoyez un email à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Menu

Coupe de champagne et mises en bouches
***
Compotée de St Jacques
***

Aiguillette de poulet laquées

Purée de celeri, nids forestiers et millefeuille de pommes de terre

***

Dessert de la Saint-Valentin
***
Café, tisane
 

Vins

Sauvignon de Touraine/Bordeaux Cantelaudette

 

 

« Murder party » - Enquêtes au Château

 « Murder party - Enquêtes au Château » 

Vous êtes nostalgiques de vos parties de Cluedo au coin du feu ?

Un meurtre a lieu dans une salle du château... Mettez vous dans la peau d'un détective, enfilez votre imperméable beige et résolvez l'énigme policière ! 

Dates 2020 : samedi 25 janvier, samedi 8 février, samedi 29 février, samedi 28 mars, samedi 25 avril, vendredi 8 mai,  samedi 16 mai, samedi 6 juin, mercredi 8 juillet, mercredi 5 août, mercredi 12 août, et d'autres encore à venir jusqu'à la fin de l'année...  Toutes les soirées démarrent à 19h30 et rassemblent 64 détectives.

Tarifs : Adultes : 28 €/pers. Enfants de 10 à 18 ans : 18 €/pers. Comprend 3h de jeux dans le chateau 18ème siècle et un apéritif dinatoire servi tout au long du jeu.

En dehors de ces dates, nous proposons des murders parties privatives pour entreprises, associations, particuliers, à partir de 20 personnes. Différentes formules de restauration possibles en complément (apéritifs dinatoires, déjeuners, goûters, ....). Devis sur demande.

Pour tout renseignement sur nos murder parties : 06.88.96.09.75 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

« Les arts de la table »

« Les arts de la table »  (Toute l’année)
 

Cette exposition présente actuellement près de 900 pièces autour des arts de la table  (cristallerie, orfèvrerie, porcelaines de Saxe, Canton, Paris, Sèvres, Compagnies des Indes et faïence, menus anciens et linge de maison), rythmées par diverses règles de bienséance qui intéresseront petits et grands...

A ne pas manquer, pour les individuels ou groupe tous les samedis en juillet et en août à partir de à partir de 20h : des dîners à la lueur des chandelles suivis d'une visite nocturne.

« Soirées au château de Quintin »

« Soirées au château de Quintin » 

Dîner aux chandelles et visite guidée du château

Tous les samedis en juillet et en août, à 20h. Formule unique à 26.50 € par personne, comprenant le dîner (boisson comprise, sans l'apéritif), la visite du Château et de ses expositions.

Option facultative : apéritif en supplément à 3 €, comprenant kir pétillant et 3 amuse-bouches

Renseignement/réservation au 02.96.74.94.79 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Chantiers de restauration

Le vieux-château sur l'étang (17ème siècle) est actuellement en travaux pour une durée de 5 ans environ : restauration de la charpente, de la maçonnerie, des planchers, des huisseries. Classé au titre des monuments historiques, ce chantier fait intervenir des entreprises spécialisées dans la restauration du bâti ancien. Destiné à être ouvert au public, il sera naturellement dédié à la valorisation du patrimoine...

pour plus d'informations : Chantiers de restauration

l'école de Chaillot à Quintin

Avec quatre autres sites de Quintin, la tour des archives a été sélectionnée par l’Ecole de Chaillot comme projet d’étude pour sa promotion d’architectes.

Leur travail a commencé en septembre 2013 par une semaine de relevés sur le terrain et s’achèvera par une exposition à Quintin à l’été 2014, puis à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris à l’automne.

L'Ecole de Chaillot à Quintin en vidéo

En savoir plus sur les ateliers de Chaillot :
 
 
L’Atelier transversal occupe une place importante dans la pédagogie du DSA (diplôme de spécialisation et d’approfondissement de l’École de Chaillot et prépare les futurs architectes du patrimoine à intervenir de façon appropriée sur un édifice ancien suivant un processus complet, allant de la prise de connaissance du monument jusqu’à la définition d’un parti de conservation, de restauration et de mise en valeur dans son contexte et son environnement.  L’Atelier transversal s’effectue tout au long de la seconde année et concerne tous les élèves, qui  travaillent en groupe. Il est encadré par une équipe pluridisciplinaire d’enseignants, complétée par des personnes ressources. L’objet d’étude de l’Atelier est un édifice ancien altéré présentant un intérêt et un enjeu patrimonial remarquable et possédant une certaine complexité constructive (voûtes, charpentes, modifications, une stratigraphie historique riche et des pathologies variées. Outre l’édifice, sont pris en compte ses abords et son périmètre d’influence. Les élèves sont positionnés comme « meilleurs porte- parole » de celui-ci. Ils s’appuient sur la rigueur d’une démarche visant à montrer les potentiels du patrimoine et les perspectives possibles. L’exposition présente à travers plus de 80 panneaux, les étapes successives de travail effectuées sur site et à l’École  allant du relevé à l’aboutissement d’une proposition de projet.

Ces ateliers permettent aux élèves de mettre en pratique collectivement l’ensemble des savoirs, des méthodes, des techniques d’analyse acquis au cours de ces deux années et de les confronter à l’épreuve de la réalité du terrain. Ils s’appuient à la fois sur la rigueur et le raisonnement d’une démarche qui vise à démontrer les potentiels d’un patrimoine local et la crédibilité des perspectives possibles.