Vous êtes ici : Accueil Soutenez nous Mécénat des particuliers Définition du mécénat des particuliers

Définition du mécénat des particuliers

Le mécénat des particuliers est régi par la même loi que le mécénat des entreprises. Un particulier bénéficie :

-    d’une réduction d’impôts : 66 % des sommes versées sont déductibles de l’impôt sur le revenu, avec possibilité en cas de dépassement de ce seuil, de reporter l’excédent au titre des cinq exercices suivants. Cette réduction d’impôt est matérialisée par un reçu fiscal émis par l’organisme bénéficiaire.

-    de contreparties accordées à concurrence de 25 % des sommes versées, dans la limite de 65 €.

 

Par exemple :

Un particulier a un revenu imposable de 50 000 €. Il décide de verser 200 € au titre du mécénat. L’année du versement, il bénéficiera d’une réduction d’impôt de 66 %, soit 132 €. Le coût réel de son don sera de 68 €.

En outre, si le plafond de 20 % des revenus est dépassé, le bénéfice de la réduction peut être reporté sur les cinq années suivantes.